Comment vivre l’abondance ou la multiplication de la matière.

La multiplication de la matière se voit dans l’univers par exemple par la division des cellules.

Elles se multiplient, se divisent, puis se divisent à nouveau, mais ne sont pas pour autant plus petites. Elles sont toujours aussi grosses.

En fait, le mot division est totalement inapproprié. Elles ne se divisent pas, elle se multiplie.

D’où vient alors la matière ?

Elle vient d’une source spirituelle (qui n’est pas dans notre monde de matière). L’univers produit de la matière à partir d’une source spirituelle.

L’univers ne divise jamais la matière. C’est toujours une multiplication.

Tel un arbre qui donne ses fruits. Si on cueille un fruit, il y a aussitôt de la place pour un autre fruit. Plus la demande sera là et plus la source spirituelle va répondre à cette demande. Pour que l’abondance entre, il faut se servir des fruits qui sont sur l’arbre. Ce qui permet à la source spirituelle de donner, de multiplier les formes.

Nous sommes des arbres.

Tout ce que l’on possède, tout ce que l’on a en tant que biens (argent, nourriture, temps, l’amour, la patience, joie, gratitude, etc.) sont nos fruits. Pour avoir plus de fruits, il faut donner et partager nos fruits à chaque fois qu’une demande est faite.

Lorsque dans une journée une demande arrive, c’est la conscience qui nous invite à partager. Aussitôt que nos fruits sont partis, il reste de la place pour d’autres fruits qui vont prendre la forme dont on a besoin dans le moment.

Comprendre l’illusion du manque

Ce que l’on croit manquer dans la vie de tous les jours, ce n’est pas le monde qui le retient, ce sont au contraire les fruits que l’on garde pour nous par peur de manquer. Ce sont les fruits que l’on ne partage pas.

En d’autres termes, ce qui nous manqué c’est ce que l’on retient. Il faut que l’énergie circule.

Chaque fois que l’on donne, nous allons le recevoir au minimum en double et cela peut prendre une deux ou trois semaines. Mais cela peut aller aussi très vite. Il faut donner dans un but spirituel et pas seulement dans le but de recevoir deux fois plus.

Il faut avoir conscience que tout ce que l’on partage est donné par cette source spirituelle infinie. C’est la conscience qui se donne à travers elle-même. Plus on donne, plus on fonctionne de cette façon et plus on agrandit le flot d’abondance en nous. Plus on fait grandir l’arbre, plus le tronc de cet arbre devient gros pour laisser passer plus d’abondance.

Plus on à de fruits et plus on aura de demandes et à nouveau nous partagerons ces nouveaux fruits.

Partager en pleine conscience

Si nous partageons en pleine conscience tout ce qui nous semble nous manquer à chaque fois que l’on en a l’occasion, nous pouvons être assurés que l’on va en trouver en abondance un peu plus loin.

Il ne faut pas retenir et au contraire laisser passer le flot.

L’arbre produit des fruits poussés par la sève. L’arbre ne donne pas sans qu’il y ait quelque chose derrière, sans qu’il y ai ce flot.

Même une facture que vous trouvez injuste, le coût d’une réparation, etc., c’est aussi la conscience qui frappe à notre porte et qui veut que l’on prenne conscience que lorsqu’on va donner pour cette demande, cela va aussitôt être remplacé par une abondance nouvelle et adapté au besoin du moment.

Si notre vie manque d’harmonie, c’est qu’on résiste à ce flot d’abondance. Et si il y a harmonie, c’est parce que on la retient pas.

Les principales informations de cet article ont été tirées d’une vidéo de la chaine YouTube de Yuri Lamarche : https://www.youtube.com/user/Universel14

One thought on “Comment vivre l’abondance ou la multiplication de la matière.

  1. Pingback : Partager et multiplier les fruits de l’abondance | Sacré Bonheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *