Mon plus gros scénario du mental, ma plus grosse peur fut celle de me faire larguer. 

Ma plus grosse peur, mon plus gros scénario

La peur est un scénario du mental. En réalité, nous avons tous tout le temps peur dans nos vies. Ne plus avoir peur devrait suffire pour pouvoir débloquer les choses et nous permettre d’aller enfin de l’avant. De changer nos comportements, de dépasser nos traumatismes, nos angoisses, nos peurs paniques.

C’était quoi la peur de ta vie ?

La peur de ma vie, c’était lorsque je me suis séparé de la mère de mes enfants. J’avais tellement misé toute ma vie sur mon couple et ma famille que quand ça s’est arrêté, je n’avais plus aucun repère.

Alors que je n’étais pas bien sûr en réel danger. Je n’allais pas mourir et je ne manquais rien de vital. Par contre, mon mental et mon corps le croyaient. Ils se sentaient menacés et pensaient que j’allais mourir. Réellement. C’était pour eux la fin de tout.

Me souffrais de tous mes scénarios du mental.

Je souffrais autant que si on me torturait physiquement. J’étais aussi proche de la mort que celui qui est en train de se vider de son sang.

Pourtant, rien de tout cela en réalité. Mon corps physique était intègre et je n’avais nullement perdu la folie même si je pensais que ça allait arriver.

La peur que je ressentais était bien réelle, mais qu’elle était uniquement fondée sur un scénario dans ma tête. Un scénario du mental. Un scénario qui m’avait amené créer ma propre réalité. Ma vie était le reflet de ces peurs. Me faire larguer en fut la conséquence.

Bonjour les thérapeutes et autres psychologues. Bonjour mes phobies et mes croyances. Loin de moi la paix et bonjour le psychodrame.Ils adorent tous les scénarios du mental. 

Tant que la peur est là, nous vivons et nourrissons nos scénarios, mais c’est OK. Par contre, quand le drame arrive, quand je me fais larguer, alors tout s’effondre.

La peur, un scénario qui se construit sur une idée :

Toute ma vie dépend de mes conditions extérieures. Ce que je possède, le temps et les autres. En l’occurrence dans mon cas, ma femme, mes enfants, ma famille, ma maison, mon argent.

Et peut-être toi aussi tu penses cela.

Et c’est pour cela que tu as peur. Peur qu’on te quitte, de te faire larguer, peur de perdre ton travail ou peur de ne pas en trouver. Peur d’être trompé, peur de ne pas être aimé. Tu peux continuer la liste.

En réalité, tu n’as pas peur de ce qui se passe en ce moment.

Tu as juste peur de ce qui pourrait peut-être t’arriver plus tard.

Et tout le problème est là. Si tu regardais ta vie juste dans ce présent, je suis sûr que tout serait plus serein pour toi.

Même s’il y a des difficultés en cet instant, si elles sont délivrées des scénarios, des futurs hypothétiques et de tout fantasme, tu retrouves toute ton énergie pour justement faire face à ces difficultés.

La leçon du jour à retenir, c’est apprendre à ne plus avoir peur des scénarios du mental.

Enchainer les phantasmes et les scénarios en tout genre sur ta vie fiche ton futur en l’air de deux façons :

  • Cela prend toute ton énergie
  • cela te ferme à toute les possibilités infinies de la vie que tu ne peux encore voir.

Car oui, tu n’as pas la science infuse si tu te limites juste à tes projections et scénarios. En faisant cela, tu laisses peu de place à la vie pour te faire d’autres propositions.

Et peu importe tes peurs, ce qui arrive, arrive. Tu as toujours le risque de te faire larguer, de perdre quelque chose, et peut-être même, qui sait, tu pourrais mourir un jour.

Arrêter les scénarios du mental, ne plus voir peur et se dégager littéralement de son passé.

Puisque nos scénarios ne sont faits que de nos expériences passées, il est important de se dégager de l’énergie passée.

En faisant cela, tu récupères cette énergie et tu t’ouvres ainsi en confiance à de nouvelles possibilités. Et ça, c’est très puissant.

Délivré du scénario, tu t’offres un nouveau cadeau auquel tu ne t’attendais pas.

Délivre-toi de la peur. Elle n’a qu’une fonction, te faire rester dans le passé et ainsi te limiter pour te refaire vivre toujours la même chose.

Réfléchis à cela et si tu veux continuer le chemin avec moi pour plus de bonheur et joie de vivre, abonne-toi à mes emails privés. Des emails que j’envoie tous les matins à 9 h rempli d’astuces pour défier les peurs, gérer les émotions, être plus conscient et tout simplement plus heureux.