Pourquoi les normes sociales sont antinaturelles ?

 

La société veut tout unifier, normée. 

Le monde ne cesse de trouver des normes, de coller à des modèles, ou d’unifier.

Il faudrait que nous collions tous à un mode de vie commun. Tout est fait pour que les divergences possibles n’aient pas la capacité de développer. Tout est fait pour que nous adhérions le plus possible à un mode de pensée commun, des idées communes. On nous met tous dans les mêmes écoles, les mêmes supermarchés. Il y a finalement très peu de place dans ce monde à la différence.

Et pourtant ! Ce monde n’est que ça, de la différence.

En occident, il y a l’illusion d’adhérer à un même modèle. La famille, un travail, l’école, c’est ce qu’il faut atteindre. Mais ce modèle est constamment remis en cause dans les faits. Il ne tient pas face à une vie qui veut constamment grandir et évoluer.

Il n’y a pas une famille qui ressemble à l’autre. Chaque entité familiale fonctionne à sa manière et diverge à un moment ou un autre du modèle.

Il n’y a pas de normes, que de la différence. 

Le couple idéal de notre inconscient collectif est constamment mis à mal. Il n’y en pas un qui ressemble à un autre. Tout le monde s’arrange comme il peut avec ce modèle imposé. Et celui qui sort du modèle est rapidement montré du doigt.

L’école qui tente de tout uniformiser se bute chaque jour au fait qu’il est impossible d’éduquer et de transmettre des connaissances de la même manière à tous les élèves, parce qu’ils sont tout simplement tous différents.

À vouloir tout unifier en permanence, nous luttons en permanence contre la vie elle-même qui ne cherche qu’une chose : se diversifier. La vie ne veut que cela, évoluer et créer de nouvelles choses.

La différence est notre évolution. 

Nous étions tous au début du commencement une simple cellule, qui s’est séparée puis séparée encore et encore et qui s’est diversifié en créant toutes les espaces que nous connaissons dans le monde d’aujourd’hui.

Alors l’être humain lutte. Que de souffrance pour empêcher ce mouvement de la différence, ce mouvement de la création. Que de souffrance pour apparaître normal aux yeux d’un monde ou la normalité est impossible.

Modèle et différences

Le pire, c’est que nous épuisons tous à coller au modèle, à être comme les autres, à nous intégrer dans une normalité ou il est impossible de s’intégrer puisqu’il n’y a pas de normalité ici bas. Nous essayons de ressembler à untel ou untel, nous sommes tout le temps en train de désirer la vie des autres. Et nous oublions la richesse de la nôtre qui est unique.

Il faut choyer cette différence et tu verras. Tu verras ou es notre point commun à tous. Notre refuge, notre maison. Il n’y a que l’amour qui puisse nous relier, nous rassembler. Tout le reste ne fera que nous diviser.

Chacun est unique et riche à condition que nous décidions de cultiver cette différence, que nous sortions des sentiers battus et que nous arrêtions de vouloir ressembler ou vivre la vie de quelqu’un d’autre.

La chance et la force d’être différent.

Tu te sens à côté du monde, différent ? Mais c’est normal. C’est pour tout le monde pareil. Cesse d’en faire un problème et fais-en une force, un atout. Parce que tu n’as pas le choix que d’être cette vie.

Préparez-vous à être heureux
Votre garantie Bonheur 100%