La crise du covid et toute la vie qui va avec : la crise économique, les masques, l’avenir, les libertés, le bonheur… Allons-nous tous mourir d’une manière ou de l’autre du Covid ?

Allons-nous tous mourir du covid ? Dans cet article, ce que je vois, je pense et j’imagine.

On dirait que oui, nous allons nous tous mourir du covid si nous regardons et écoutons tout ce qui se passe en ce moment.

Tous les visages sont masqués. Nous nous cachons, nous ne nous rencontrons plus pour ne pas mourir.

Je ne sais plus quoi penser.

D’un côté, un virus qui se répand, mais plus vraiment de mort. En tout cas pas plus que les accidents de la route. (Pour autant, il est toujours autorisé de conduire).

De l’autre côté, une inconnue.

Et si d’un seul coup, le virus devenait plus mortel ? Si tous ces foyers explosaient et devenaient mortels ? Si avec l’hiver nous étions, nous ou nos proches, menacés de mort ?

Nous ne savons rien, mais nous savons tout.

Il y a tous les jours des études qui sortent.

Certaines nous rassurent, d’autres nous angoissent. Aujourd’hui, nous connaissons mieux la maladie. Nous sommes mieux préparés à une éventuelle nouvelle vague. Aujourd’hui, nous soignions les malades.

Ok, ok, ok.

On peut mourir demain. En réalité, cette possibilité existe depuis que nous sommes née.

Mais bon…

Aujourd’hui, avec la covid, est-ce que cette possibilité est plus forte ? Je ne sais pas. Mais je constate qu’aujourd’hui toute l’attention est portée sur cette unique possibilité de mort.

Je constate une bataille de spécialistes : certains grands spécialistes (parmi les meilleurs de monde quand même) ont des solutions pas chères.

D’autres (souvent proches ou patron de grands laboratoires) racontent que cette solution, c’est du n’importe quoi. Et qu’ils ont mieux ou auront mieux.

Mais en attendant…

Oui, je sais, c’est peut-être une analyse facile et de comptoir.

Ok, ok, ok.

Mais ce n’est pas tout.

Ce que nous fait oublier la crise du covid 19

On ne parle plus de la pollution qui tue des milliers de personnes chaque année en France (et des millions dans le monde).

Vas-tu mourir du covid ? À côté, le covid, c’est du pipeau.

On ne parle plus de la malbouffe responsable de millions de cancers sur la planète. On oublie que nous sommes en France, les deuxièmes (ou troisième, je ne sais plus) producteurs d’armes au monde.

Ces armes qui arriveront tôt ou tard dans des mains de soldats ou miliciens qui feront des morts d’enfants ou autres innocents.

Je ne suis pas contre le fait qu’il faille se préoccuper du virus, mais bon sang, prenons de la hauteur.

Mon fils est au lycée. Dès qu’il rentre dans le bus, il a un masque sur la figure.

Dans son lycée, il a tout le temps le masque. Quand il sort du lycée (à Bordeaux, c’est une zone rouge), le masque est encore obligatoire partout.

Il a donc le masque partout et toute la journée.

Il n’a pas le droit de sortir du lycée. C’est un nouveau lycée pour lui. Il ne connaît personne.

Il ne connait le visage d’aucun de ses camarades ni d’aucun de ses profs.

Et pourquoi porter un masque dans une rue déserte ou avec peu de monde ?

Ce que le covid 19 nous empêche d’apprendre de nous-mêmes.

Allons-nous mourir du covid ? Qu’est-ce que la crise sanitaire actuelle nous enseigne ?

Tout fonctionne en France par la loi et l’obligation.

Qu’apprenons-nous ?
À obéir comme des moutons ?

Ne sommes-nous pas en train de perdre l’opportunité d’apprendre à être plus responsable de nous même, de la vie et des autres ?

Et l’impact écologique des masques ?

Que respire-t-on avec les masques ?

Il y a aussi la question des déchets…

Nous pourrions aussi parler du stress.
Aucun plan, aucune aide pour accompagner une société stressée et inquiète.

Quel impact de tout cela sur le monde et notre SANTÉ ? (hors mourir du covid)

Enfin, tu le vois, il y a des centaines de questions. Et je l’avoue, j’ai des suppositions de réponses, des doutes, des cas de conscience, mais pas vraiment de réponse claire et limpide.

Je ne sais plus où sont le vrai et le faux.

Et toi que penses-tu de tout cela ?

Perdu dans cette histoire de crise sanitaire, de quoi as-tu besoin aujourd’hui ?

  • Ou souhaites-tu aller ?
  • Que souhaites-tu apprendre ou vivre ?
  • Quelle découverte souhaites-tu faire ?
  • Quels sont tes besoins et tes désirs ?

Je te suggère de rejoindre les centaines de personnes abonnées gratuitement à mes emails privés. Un email privé que j’écris chaque jour pour le lendemain et qui est là pour t’accompagner dans ton développement personnel et spirituel.

Laurent Macha