N’espérez pas, imaginez. Je vais te parler d’Emmanuel Macron et de son discours sans bonheur. Sans joie, sans paix, mais tellement plein d’espoir.

Macron : un discours sans bonheur, mais plein d’espoir.

Mais l’espoir ne sert à rien.

À part :

  • Te dire que peut-être demain sera un jour meilleur
  • Te rappeler combien ce moment n’est pas appréciable
  • Te faire attendre ce futur moment sans te proposer de vivre ce moment présent.
  • Te rendre victime et te faire oublier que tu es un créateur.

D’ailleurs, les puissants, les gouvernements aiment bien utiliser l’espoir.

Regarde le discours du président français dimanche soir…

Tout est dans l’espoir. Tout est dans les mots et la séduction.

Franchement, ça donne envie toutes ces belles phrases.

Pourquoi ?
Parce qu’elles donnent de l’émotion.

Bon, maintenant, on sait que les hommes politiques parlent souvent très bien.

Macron : un discours sans bonheur et sans acte

Mais au niveau des actes, c’est différent.

Enfin, des actes, ils en font. Mais ils sont souvent loin des discours séduisants.
Emmanuel Macron crée l’émotion. On a tous soif d’un avenir meilleur. On rentre dans l’espoir.

Du coup, on se calme et on attend. On se dit, « je n’ai pas besoin de créer les conditions de mon bonheur, le président s’en occupe ».

Ce qu’il manque au discours d’Emmanuel Macron, ce sont trois choses :

1/ Nous faire imaginer le monde de demain.

Ce sera quoi ce monde ? Qu’est-ce qu’il nous propose vraiment ? Une agriculture biologique ? Un salaire descend pour tout le monde ? Du temps libre ? De meilleures conditions de vie, oui, mais lesquelles ? C’est quoi quelqu’un d’heureux ? Qu’est-ce que nous voulons vivre et expérimenter ?

Il faut imaginer concrètement l’avenir. Comment nous allons passer nos journées, à faire quoi, où, avec qui. Il faut se voir en train de…

Macron : un discours sans bonheur : dans son discours, rien n’est dit imaginé. Sauf le pire. Et tu sais pourquoi ?

J’en viens au point numéro 2.

2/ Les discours politiques d’Emmanuel Macron (et des autres hommes politiques) ne parlent jamais de bonheur, amour ou paix.

Ce n’est cependant pas tout à fait vrai, hier soir, Macron a prononcé le mot « heureux ». Ouaaaah.

C’est tellement rare que cela m’a surpris. Mais bon, la notion de paix, de joie, de bonheur est totalement absente quand on parle d’avenir en politique.

La notion de bonheur se limite au chiffre du chômage ou au taux de dépense des ménages. Quand on pense au bonheur comme ça, c’est qu’on n’y connait rien au bonheur.

C’est pour cela que la plupart des hommes politiques ne pourront jamais t’aider à être heureux, parce qu’ils n’y connaissent tout simplement rien. Ils sont totalement incompétents sur le sujet.

3/ Le point numéro 3 est aussi bien pour lui que pour nous. Emmanuel Macron n’est pas le patron de la France. Il est le salarié.

Les patrons, c’est nous. C’est nous qui payons. Nous n’avons pas besoin d’un papa ou d’un prophète. Nous avons besoin d’un salarié qui sache faire son boulot. Le boulot qu’on lui demande. Et pas que les marchés demandent. Parce qu’eux, le bonheur, lls n’en parlent jamais.

Macron : un discours sans bonheur qui nous rend irresponsables.

On nous a tellement dit que nous étions des incapables, on nous a tellement expliqué que nous étions irresponsables que nous l’avons tous cru. En quoi monsieur Macron est-il plus responsable que toi ou moi ?

Nous avons fait de notre salarié un monarque.

Nous devons reprendre les reines de notre destinée. Nous refaire confiance. Même si nous devons faire des bêtises et des erreurs. De toute façon, il y en aura toujours. Et les hommes politiques en font autant que nous.

Macron : un discours sans bonheur : notre responsabilité est primordiale

Commençons par nous-mêmes. Notre force n’est pas en Emmanuel Macron. Elle est là, tout de suite en nous. Ça, c’est du concret. Ça, c’est du palpable maintenant.

Apprenons de nous et apprenons des uns des autres.

Soyons inspirés. Imaginons le monde de demain et suivant cet élan, cette inspiration.

Et voici la pratique du jour : tout ce qui t’inspire intérieurement, tu peux le ramener à toi par l’imaginaire.

C’est le dernier jour pour profiter du pack.
Ce soir, je ferme les portes.

Toi aussi, prends-toi en main MAINTENANT.
Inscris-toi à mes emails privés quotidiens.

Et on refait le monde ensemble.