Le covid-19 dans tous ses états.

Le problème du coronavirus est multiple. Je n’ai pas le coronavirus. Du moins pas encore. Mais quels sont les autres problèmes hormis la maladie elle-même que va entraîner le covid -19 ? J’ai l’impression que la pression médiatique fait autant de mal voir plus que le virus lui-même.

Restez confiant et imaginons ensemble le futur que nous souhaitons. Car ce qui se passe en ce moment dans les médias nous montre comment on peut arriver grâce à nos pensées et grâce à nos croyances à un futur plus anxiogène.

Le problème du coronavirus est cette anxiété qui crée des émotions au niveau national et international et à une influence extrêmement néfaste en termes d’énergie et en terme vibratoire.

Le problème du coronavirus est le futur que nous créons.

Je ne dis pas qu’il ne faut pas se méfier du coronavirus.

  • Je dis qu’à force de jouer sur la corde émotionnelle, les gens finissent pas faire n’importe quoi. Ils finissent par jouer contre leur camp.
  • Je dis qu’à force d’avoir peur, ils réduisent leurs défenses immunitaires et risques d’être plus malade.
  • Je dis qu’à force de croire que c’est la fin du monde et venir tout acheter dans les magasins sans partage, les gens redeviennent des bêtes et au lieu de s’unir contre ce virus, vont finir par s’opposer.

Restons ensemble. Soyons présents au problème du coronavirus, mais n’oublions pas de créer dans nos têtes le monde que nous voulons au lieu d’imaginer le pire.

Ce virus a autant la capacité de nous unir, de nous faire prendre conscience de certaines choses importantes pour le monde et pour la planète que de nous désunir et de nous opposer.

Quelles vigilances et quelle justesse face au coronavirus ?

Jouons la solidarité, en nous remettant en question. Et laissons de côté les peurs et les angoisses qui finiront par nous tuer tous bien avant le virus si nous ne faisons pas attention.

Le problème du coronavirus est cette baisse de solidarité. Le vomi-19 a autant le pouvoir de nous rassembler que de nous diviser. Il nous faut choisir ce qui selon nous nous sera le plus bénéfique pour chacun de nous et pour nous tous. N’oublie pas, lorsque nous avons peur, cela nous entraine toujours vers plus de séparation et moins d’humanité.

Je terminerais en disant que ce soir, j’ai plutôt regardé du mauvais côté de ce que ce covid-19 semble entrainer chez nos semblables. Mais je n’oublie pas que nous sommes aussi très nombreux à rester dans la bienveillance et à essayer de faire l’union entre nous tous.

Et je vais porter mon attention là-dessus pour que cette énergie se répande encore plus. La séparation et l’égoïsme n’ont jamais donné à long terme la joie ou le bonheur.

Si tu veux recevoir chaque matin mes emails privés, inscris-toi maintenant pour recevoir l’email de demain matin à 9 h.

Amicalement,
Laurent