Ce que le cerveau vous fait subir

Un virus bien costaud

Cela fait une semaine que je me traine un virus bien costaud. Mes deux enfants l’on eut l’un après l’autre et j’ai enchainé direct.

Ma vie s’est bien ralentie, j’ai juste pris le temps de t’écrire chaque jour. C’est d’ailleurs un excellent moyen de se faire oublier de la maladie.

Au plus mal, j’avais un peu de fièvre. Et tu l’as remarqué, plus on a de fièvre, plus notre cerveau devient agité. Nous pouvons même lorsque lorsque la fièvre est très élevée, avoir des hallucinations.

Le virus s’emballe, la fièvre et le mental aussi

Ce qui est dingue, c’est que pendant ces moments, même de faible fièvre, le mental s’emballe. Et les pensées n’arrêtent pas. Ce qui fait qu’avec la maladie s’ajoutent des doutes et de la déprime. Tout semble s’accentuer, devenir plus grave. Des inquiétudes supplémentaires arrivent, des histoires et des scénarios se construisent.

On a beau essayer d’arrêter tout cela ce mental en fièvre, c’est bien sûr impossible.

Et même la prise de recul est difficile. Notre cerveau est parasité, comme prix dans une machine infernale que nous voudrions bien stopper, mais c’est impossible.

Et puis, lorsque la fièvre retombe, tous les problèmes qui avaient été rajoutés disparaissent à nouveau. On se rend compte alors de la fragilité de ce que construit notre mental.

La fièvre ne fait que changer le mental

Rien n’a changé dans ma vie en deux semaines, juste un virus et quelques degrés en plus dans mon corps. Mais la façon dont mon mental l’a analysé et commenté était complètement différente.

Méfie-toi de ton mental. Que tu sois fiévreux ou pas.

Tout ce qu’il raconte est fragile et aucunement lié à la réalité de ce que tu devrais vivre dans cet instant si tu ne l’écoutais pas.

Le problème, c’est qu’il faut réaliser cela, il faut le voir. Il faut voir que ce mental est un menteur et pas seulement le croire. la méditation (guidée ou non) est un excellent moyen (et même je pense le seul) qui va te permettre de prendre cette saine distance et de VOIR la réalité de ce qui se passe en toi.

Passe de temps avec toi-même et regarde-toi comme tu regarderais un ami ou ton enfant. Comment fonctionnent-ils ? Et toi ? Regarde comment tu fonctionnes et fais le tri entre ce qui est vrai et ce qui est faux.

Préparez-vous à être heureux
Votre garantie Bonheur 100%