Personne n’en parle : la méditation peut faire souffrir

La méditation ne m’aide pas, elle me fait encore plus souffrir. Oui, cela arrive, et on n’en parle pas assez.

Pourquoi, parfois, la méditation peut te faire souffrir encore plus ?

Quand tu médites, tu commences à voir des choses. Tu commences à comprendre comment tu fonctionnes. Et il se peut que dans tes débuts, cela te surprenne. Et que cela soit désagréable. Qu’il y est de la souffrance ! Une nouvelle souffrance.

J’ai discuté hier avec un de mes étudiants. Il m’a dit « La méditation ne m’aide pas ». Il m’a parlé de ses difficultés pour méditer et trouver la paix, le calme et la sérénité. Il me disait qu’il ne se sentait pas bien du tout. Il souffrait énormément et paniquait.

Mais il rajoutait que la différence avec avant, c’est qu’il voyait tout. Et ça, c’est la bonne nouvelle. Car ça veut dire qu’il commence à être de plus en plus conscient.

Du coup, comme il voit tout.

La méditation l’amène à ouvrir son cœur, son âme, son esprit. Les sensations, les pensées, les émotions sont vues. Elles ne peuvent plus se cacher. Tout ce qui était retenu et contrôlé est obligé de sortir. Et cela devient de plus en plus difficile pour le mental de contrôler. Ce qui rajoute encore plus de souffrance.

C’est un moment qui peut être très difficile et épuisant.
Je le sais pour l’avoir connu.

La méditation ne m’aide pas : comment dépasser cette difficulté ?

Quand on médite, il se peut, surtout au début, que l’on traverse de nouvelles souffrances. En réalité, ces souffrances ne sont pas nouvelles, c’est juste qu’elles sont vues.

Autrefois, tu vivais ces souffrances inconsciemment et maintenant, grâce à la méditation, tu les vois. Et tu commences à voir tout le mécanisme. Cela peut devenir un vrai bazar dans ta tête. Car tu découvres les parties de toi les plus sombres. Et ça peut faire très mal.

Et oui, disons-le clairement, cela peut t’envahir et ça peut paraitre flippant ou obsédant. Certains appellent cela « la nuit noire de l’âme ».

C’est une bonne nouvelle en faite. Toutes ces choses doivent être vues si tu veux t’en débarrasser. On ne peut pas se libérer de ce qu’on ne connait pas.

L’idée est, si possible, de ne pas lutter et de laisser tout cela se déployer en faisant confiance au processus. Mais attention, le mental est très malin. Il ne faut pas tomber dans son piège en luttant pour essayer de ne pas lutter.

La méditation ne m’aide pas : le cadeau arrive toujours.

Comme je l’ai répondu à cet étudiant, il y a toujours un cadeau à la fin. Pour te libérer, tu dois voir l’objet dont tu veux te libérer. Si tu veux couper la corde d’un attachement, tu dois voir cette corde. Une fois la corde vue, l’esprit lui-même la coupe. Voir te permet de dire au revoir à ce qui te fait souffrir.
Si c’est ce que tu veux. Si c’est ton choix, l’univers suivra.

Ton choix est ta loi.

La méditation n’est pas uniquement un moyen de se relaxer. Ce n’est pas la nouvelle pratique à la mode. Cela va bien plus loin que cela et c’est ce que j’essaye d’enseigner.

C’est ce que j’essaye de te montrer. Ce que je te propose en t’abonnant à mes emails quotidiens privés. Un email tous les jours pour gagner en liberté, en joie et en bonheur.
Avec la bonne énergie.

Démarre maintenant pour ne pas manquer l’email de demain matin.
On se retrouve tout de suite,

Laurent