Définition de l’homéostasie

Homéostasie et méditation sont étroitement liées. C’est pratiquement un processus magique dont je vais vous parler dans cet article.

Chaque nanoseconde, chaque instant, tout le temps, le corps s’équilibrent automatiquement. Le corps régule ainsi naturellement tous ses paramètres biologiques en fonction de son environnement intérieur et extérieur.

Cela s’appelle l’homéostasie. C’est la capacité de notre système tout entier (corps et esprit) à maintenir l’équilibre physique et psychique. Vous allez voir que « homéostasie et méditation » vont pouvoir se conjuguer pour vous rendre plus harmonieux à tous les niveaux de votre vie.

Homéostasie et méditation : la capacité de tout gérer automatiquement

Le corps est ainsi capable de revenir tout seul à l’équilibre sans que nous intervenions. Il y a une force intelligente qui gère tout en nous.

C’est ainsi que le principe de l’homéostasie permet de gérer tous les corps étranger qui rentre lorsque nous respirons, les microbes et les corps étrangers en général.

Le corps en permanence fait le tri. Il regarde ce qu’il doit garder, le range où il faut et rejette ce dont il n’a pas besoin ou qui pourrait être dangereux pour lui.

Comme la méditation, l’homéostasie permet à notre organisme de garder l’équilibre. Mais le lien entre homéostasie et méditation est complémentaire.

Homéostasie et méditation : une expérience d’homéostasie incroyable.

De la même manière que le corps n’a pas besoin de nous pour faire battre notre cœur ou assurer la digestion de nos aliments, celui-ci est notablement tout à fait capable de gérer en permanence notre équilibre intérieur.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Nous n’avons pas besoin, en théorie, d’agir intellectuellement et physiquement pour que notre corps soit en équilibre.

Alors bien sûr, le corps à ses limites. Si nous lui donnons du poison, il ne va pas réussir à ramener le corps à l’équilibre.

Pourtant, c’est là que nous pouvons voir un lien entre homéostasie et méditation grâce à d’incroyables expériences comme celle que je vais vous compter maintenant. Certains yogis ont montré une telle maitrise de leur corps, grâce à la méditation, en lui donnant une grande liberté et confiance, qu’ils ont pu avaler du poison sans en mourir.

Par une maitrise méditative profonde et intense, un total lâcher-prise, le corps a su se ramener à l’équilibre seul. Les yogis ayant expérimenté cela n’ont rien fait que méditer et laissé une totale liberté au corps pour qu’il se régule tout seul.

Pourquoi l’homéostasie fonctionne mal chez l’être humain ?

Plus nous donnons du travail à notre corps, plus il va se fatiguer. D’où l’importance de préserver notre corps grâce à une alimentation saine, à une bonne hygiène physique, mentale et psychique. Pour le corps, des pratiques comme le sport et le yoga sont excellentes. Pour l’esprit, nous avons encore le yoga, mais aussi la méditation, le reiki, la sophrologie, etc.

Homéostasie et méditation : la technique pour laisser l’homéostasie fonctionner en toute liberté.

Là où cela devient vraiment intéressant, c’est quand nous nous posons la question de « quoi faire » lorsque cela va mal pour nous.

D’une certaine manière, la réponse est « rien ». Rester tranquille devrait suffire à ramener l’ordre et l’équilibre dans notre corps et dans notre esprit.

En réalité, la plupart du temps, si nous allons si mal, c’est que nous essayons d’intervenir pour corriger les choses. Plus nous essayons d’agir, plus cela engendre de la lutte. Plus il y a lutte, plus nous nous faisons du mal.

En essayant de « faire », nous ajoutons du mal au mal. Nous ajoutons de la confusion à la confusion. Du déséquilibre au déséquilibre. Cela peut se vérifier dans notre corps et notre esprit, mais on peut aussi le constater dans notre vie en général.

Redonner le pouvoir à la vie qui est au service de la vie.

La vie est là pour servir la vie. Elle a été assez intelligente pour créer un corps physique d’une complexité inouïe, elle le sera tout autant pour le réguler et en prendre soin. À condition que nous lui laissions l’espace pour le faire.

L’idéal serait donc d’arriver à prendre le plus de distance possible avec nous-mêmes pour laisser la magie de l’homéostasie intervenir à chaque nano seconde.

Comme on nous apprend depuis tout petit qu’il faut « faire » pour réussir, qu’il faut « faire » pour ne pas se laisser manger ou se laisser tomber dans la misère, nous avons beaucoup à apprendre pour retrouver cet état naturel qui permettrait à l’homéostasie de fonctionner normalement.

La méditation est sûrement le moyen le plus efficace pour accéder au calme et à la tranquillité. Pour permettre de prendre du recul sur cette propension de l’homme moderne à vouloir « faire ». À vouloir agir et contrôler pour maitriser son environnement.

Homéostasie et méditation sont donc les meilleurs amis. Arriver à prendre du recul, mais surtout à ne pas intervenir, à développer la confiance en la vie qui s’occupe de la vie, voilà le vrai défi de celui qui cherche l’équilibre. Pour celui qui cherche la paix et le bonheur.

Homéostasie : La méditation est le moyen de renouer avec ce processus naturel.

À y réfléchir, je trouve plutôt rassurant qu’une nature aussi intelligente et complexe soit capable de se réguler elle-même.
Je trouve rassurant de penser que notre mental compulsif soit bien peu habile pour le faire.

Au vu de ce que l’homme produit dans ce monde, si nous devions avoir en tant qu’humains, ne serait-ce qu’un moment d’intelligence supérieure, ce serait bien celui de laisser la nature et la vie faire son œuvre.

Nous serions juste là pour participer à cette grande œuvre en suivant son élan et sa joie, en gouttent tous ses fruits dans l’amour et la gratitude.