Gestion des conflits : comment faire ?

Les conflits font partie de la vie.

Ils sont partout, dans le milieu familial, au travail, dans la rue.

Vous allez apprendre ici comment les gérer.
Nous allons ici parler plus particulièrement de la gestion des conflits avec des personnes proches soit au niveau professionnel, soit au niveau familial. Mais pourquoi pas aussi, au niveau associatif (associations, club de sport, etc.).

Nous sommes confrontés à nos propres conflits, ceux dans lesquelles nous sommes impliqués directement, mais nous sommes aussi confrontés aux conflits des autres.

Alors comment fait-on pour gérer tous ces conflits ?

Parce que si nous pouvons nous éloigner de certains, d’autres sont pratiquement impossibles à éviter. Que cela soit votre patron ou votre adolescent, vous devez apprendre à gérer les conflits.

Tout à l’heure je discutais avec quelqu’un qui me racontait le conflit qu’elle avait avec une autre personne. Et je lui ai dit « aime cette personne ».

Ça n’a pas du tout marché. Mon amie m’a répondu, « mais n’importe quoi, je ne vais pas aimer ce cond », etc.

Gérer avec adresse

Je reconnais que je n’ai pas été très adroit. 

Elle était trop énervée pour que j’aille plus loin. Je vais t’expliquer à toi. Aimer quelqu’un que l’on déteste ne veut pas dire désirer avoir des sentiments ou même des émotions avec cette personne. Aimer veut juste dire « vouloir que cette personne soit heureuse ». C’est-à-dire considérer la personne que vous avez en face de vous et avec qui vous avez le conflit comme votre égal.

C’est-à-dire un être humain, qui a ses problèmes, ses peurs, ses angoisses, ses doutes, ses malheurs comme vous. Cette personne peut-être veut te détruire ou te faire du mal, mais toi-même, que souhaites-tu à cette personne ?

Souhaites-tu qu’elle soit heureuse ou pas ?

Tu vois, ce que j’essaye de te dire, c’est que nous ne sommes pas toujours très clairs vis-à-vis des autres. Et que très souvent ce que nous reprochons aux autres, ils nous le reprochent aussi.

Le problème c’est que lorsque nous sommes dans la colère, nous n’avons pas le recul nécessaire pour voir tout cela. Encore une fois, la méditation quotidienne va vous y aider.

Lorsque tu as un conflit, prends le temps de regarder ce que dit la personne sur toi et ce que dit ton mental sur cette personne.

Considérer l’autre comme ton égal

Puis, décide de considérer cette personne comme ton égal. Souhaite-lui d’être heureuse. Regarde là comme quelqu’un qui le soir rentre chez elle, s’occupe de ses enfants, et fait toutes ses taches du quotidien. Mais a aussi ses problèmes et ses moments de joie.

Cela va humaniser tes relations avec cette personne. Cela va te permettre de te sentir plus proche d’elle. Et tu vas le voir, c’est comme de la magie. À partir du moment où tu fais cela, le conflit va s’apaiser et même se dissoudre.

La plus grande difficulté c’est de vouloir réellement sortir du conflit.

Car la colère elle-même ne souhaite pas sortir de la colère. Elle veut continuer la colère. Tu dois donc intellectuellement choisir de sortir du conflit et faire ce qu’il faut pour cela. Même si ton mental va trouver révoltant de souhaiter le bonheur à la personne avec qui tu es en conflit.

Ne t’inquiète pas, n’écoute pas la révolte du mental et sème les bonnes graines qui t’amèneront à plus de paix dans ta vie et dans tes relations.

Pour me suivre et recevoir tous les jours un email inspirant, n’oublie de t’inscrire dès maintenant pour recevoir mon prochain email dès demain matin à 9 h 00

Préparez-vous à être heureux
Votre garantie Bonheur 100%