Savais-tu que tu n’étais pas maitre de tes pensées ? Et que c’est pour cela que tout ne fonctionne pas si bien que cela dans ta vie.

Alors, comment être maitre de ses pensées, comment ne plus en être victime ? Réponse dans cet article.

Être maitre de ses pensées pour changer son existence

Tes pensées sont rien. Ce n’est pas une petite phrase et tu vas comprendre comment cela peut définitivement changer ton existence. Tu vas toi-même constater dans cet article que tes pensées ne sont que du vent.

C’est à peine si elles existent.

Et tu ne peux avoir aucun pouvoir sur elles. Et tu vas constater que ces pensées te sont en réalités totalement étrangères.

Être maitre de ses pensées, c’est réaliser ceci :

C’est sur qu’une fois que tu vois cela que tu réalises que :

  • Nous ne sommes pas les créateurs de ces pensées
  • Nous n’avons aucun pouvoir sur ces pensées
  • Et que tout ce que nous essayons de faire avec ces pensées ne sert strictement à rien.

Une fois cela vu et réalisé, toute ta façon de faire et de réagir dans la vie bascule. Et tu commences déjà à être maitre de tes pensées. Mais ce n’est que le début.

Un exercice simple pour réaliser la maitrise de ses pensées

Alors tu vas me dire : comment faire pour voir cela ? Un simple exercice ultra simple et ultra court va t’y aider.

Être maitre de ses pensées, c’est se rendre compte que nous ne sommes pas maîtres de nos pensées. Pour cela, il suffit d’essayer de prévoir la prochaine pensée qui vient.

Est-ce que tu es capable de prévoir la prochaine pensée dans ton esprit ? Si réellement tu as le pouvoir et la maitrise totale de tes pensées, tu devrais alors être capable de les prévoir et de les organiser.

Tu devrais avoir une vue à plus ou moins moyen terme sur ces pensées.

Or, tu ne vois pas plus loin que la pensée qui est en train d’apparaitre. Et tu ne sais absolument rien de la pensée qui va suivre.

La preuve qui va changer ta vie

Cela prouve que nous ne sommes pas nos pensées.

Cela prouve que ces pensées arrivent d’ailleurs et pas de nous même.

Elles apparaissent dans notre champ de conscience.
Et elles disparaissent.

Quand on pose la question : « Quelle sera la prochaine pensée », il y a en général un grand blanc.

En essayant de prévoir la prochaine pensée, il n’y a plus de pensée.

On retourne direct au calme.

À la conscience.

À la source.

À rien.

Bien sûr, ce calme, cette conscience dureront peu de temps.
Et très vite, le mental va vouloir combler ce vide.

Car le mental a peur du vide.

Mais plus tu insisteras, plus tu recommenceras, plus tu méditeras, plus ton mental et ton corps drogué au mental se calmeront.

Ils prendront confiance.
Ils laisseront de plus en plus de place à ce vide si plein.
À ce rien si entier.

À l’expression la plus simple de ce que nous sommes et que nous pouvons appeler « je suis ».

Être maitre de ses pensées, c’est réaliser le « je suis ».

Ces deux mots sont encore presque de trop.

Car notre sensation d’exister libérée de toutes pensées est plus grande qu’un milliard de pensées.

Alors, qu’en dis-tu ?

Mes emails privés font tout le travail pour t’amener à cette libération.

Alors, n’hésite pas.

Tu peux t’inscrire maintenant pour que dès demain matin tu sois sur le chemin qui te conduisent petit à petit vers qui tu es.

Qui t’amène à être plus calme et plus joyeux.

Ces emails quotidiens te donnent les outils pour que ce nouveau chemin et cette nouvelle approche soient cultivés un peu plus chaque jour dans ta vie.

Et que cela devienne le nouveau terreau de ton existence.

Sûr qu’après, rien ne sera plus jamais comme avant.

Laurent Macha