La question est surprenante.

Comment aimer son patron ? La question est difficile à entendre. En général quand on déteste quelqu’un, on’a pas envie de l’aimer.

Nous parlons de qui en réalité ? Nous parlons en règle générale de ton supérieur, ton directeur, ton chef de service, ton DRH ou ton chef d’équipe. Bref, toute personne qui est au-dessus de toi dans ta hiérarchie. Une personne qui tient un poste assez important pour te mener la vie dure. Un supérieur qui te pousse à prendre des congés maladie ou qui te rend tout simplement malade. En tout cas quelqu’un qui te rend la vie impossible.

Un management catastrophique peut entrainer de graves conflits dans une entreprise. Il va s’en suivre de graves souffrances pour certaines personnes. Si tu es employé et qu’à longueur de journée ton patron te fait la vie dure durant le travail, il y a de fortes chances que cela te suive le soir, le weekend et durant toutes tes vacances.

Comment détester son patron ?

Le stress au travail, les remontrances ou les humiliations vont t’amener à détester le supérieur hiérarchique responsable de la situation. Cette haine va se nourrir au fils des jours dans l’entreprise. Tu seras de moins en moins rationnel, de moins en moins opérationnel et c’est le chat ou le chien qui se mord la queue.

Pourtant la solution que je vais te proposer et qui va te faire bondir dans un premier temps est pourtant l’unique façon que tu as pour que tu te sentes mieux dans ton travail, c’est-à-dire dans ton quotidien. Et même si tu as pour projet de quitter ton emploi dans les jours, les semaines ou les mois à venir, ou de te faire licencier ou de partir travailler en intérim, ou d’aller à la retraite anticipée ou pas, je te conseille malgré tout d’appliquer cette solution.

Voici la solution qui n’est pas possible ?

Tu l’auras compris, ce que je te propose, c’est d’aimer ton patron.

Ne quitte pas trop vite cet article et laisse-moi t’expliquer.

Oui, ton patron à surement tort, oui, il est méchant et stupide, oui, c’est une maniaque ou un dégénéré mental, oui, il est proche d’être totalement fou et psychiquement inapte, mais aime-le quand même.

Parce que celui qui haï, celui qui déteste est celui qui souffre. C’est celui qui va tomber en dépression ou en burn-out. Celui qui aime vraiment ne souffre pas. Et toi, ce que tu veux, c’est ne plus souffrir. Alors, quand je te dis « aime ton patron », je te dis en réalité « aime-toi ».

Alors, tu vas me dire « comment aimer son patron après tout ce qu’il m’a fait ? »

Si tu penses en ces termes là, c’est que tu penses plus à ton patron qu’à toi même. Tu l’as mis en priorité dans ta vie. Tu penses que ta haine pour lui est plus juste et plus importante que ton bonheur.

Le véritable amour est en fait un acte égoïste. Nous aimons pour nous. Aimer son patron ne veut pas dire être d’accord avec lui. Cela veut dire que tu le vois comme une personne à part entière. Ça veut dire que tu le vois aussi comme une personne qui souffre. Et je t’assure qu’il souffre et peut-être plus que toi. En effet, on n’est pas un despote avec ses employés ou ses ouvriers par hasard. Quand on ne se comporte avec aucune bienveillance avec des personnes, c’est le signe d’une grande souffrance et d’une grande détresse intérieure.

7 étapes simples pour aimer son patron.

Allez, un peu de courage, je vais te dire comment aimer ton patron.

  1. Fais le choix ferme et définitif d’aimer ton patron
  2. Accepte d’abord que ce soit pour toi et pas pour lui que tu vas apprendre à l’aimer.
  3. Aime-le secrètement. C’est ton histoire, c’est ton développement personnel, c’est de ton bonheur dont nous parlons.
  4. Vois-le comme une personne normale, plus comme un patron, un DRH ou un chef de service. Vois-le comme un père de famille, quelqu’un qui va faire ses courses, qui est peut-être marié. Qui a des amis et qui a peut-être une passion.
  5. Comprends que son attitude ne le rend pas heureux et que cette attitude est guidée par la souffrance. Devine que surement, le soir en rentrant il n’est pas bien tout comme toi peut-être (surement à cause de lui, je sais).
  6. Dès qu’une pensée de haine ou de colère arrive le concernant, reconnais là et décide fermement que ce n’est pas cette pensée que tu veux suivre, car ta priorité est ton bonheur. Tu as compris que la haine est ton malheur et que l’amour de ton patron est ton bonheur. Même dans le cadre de ta vie professionnelle.
  7. Enfin, et c’est le plus important, attends-toi à des surprises. De bonnes surprises. Si ta démarche est entière et sincère, tu vas voir des changements d’attitude de la part de ton supérieur. Et si tu ne vois rien, tu vas voir en toi un état d’être qui va changer vis-à-vis de lui et vis-à-vis de toi. Tu seras moins stressé. C’est important d’être attentif à tous ces mouvements parce que cela va continuer à te motiver pour aimer.

    À chaque jour qui passe dans ton entreprise, à chaque fois que tu remarques une amélioration en toi ou chez lui, remercie. Aie une gratitude sans fin pour l’univers, pour lui et pour toi.

Maintenant, tu aimes ton patron pour toi

Grâce à cette démarche d’amour pour toi, pour ta hiérarchie et pour ton entreprise, tu vas briser le cercle vicieux et nocif pour générer dans ta vie un cercle vertueux. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas essayer de changer les choses dans ton expérience professionnelle, dans ta stratégie professionnelle, ou même dans ta carrière professionnelle.

Tu resteras ou tu partiras. Si tu pars de ton plein gré ou parce que tu es licencié, tu pars le cœur plus léger avec moins de rancœur et de dégout. Si tu restes dans l’entreprise, la vie te sera plus légère et agréable. Et peut-être même cela entrainera de nouvelles opportunités d’évolution au sein de ta vie professionnelle.

Ce qui est sur, c’est que la vie est plus juste et plus fluide avec nous-mêmes quand on est juste et aimant avec soi. Tu n’as donc rien à perdre en aimant ton patron.

Une fois que tu sauras « comment aimer ton patron », tu sauras « comment aimer ton voisin » ou je ne sais qui d’autre dans ta vie que tu détestes.

Vraiment, c’est une nouvelle vie qui commence.

Si tu veux aller sur ce chemin de la paix dans ta vie et de l’amour, inscris-toi à mes emails privés. J’en envoie un unique chaque jour pour t’aider à construire ton bonheur.

prochain email, demain matin, 9 h 00