L’émotion dans tous ses états

Comment accueillir une émotion comme la tristesse, la colère, la peur, l’angoisse, le stress, la culpabilité ?

Toutes ces sensations physiques qui envahissent notre corps de jour comme de nuit et qui nous pourrissent la vie, ce qu’on veut par-dessus tout, c’est nous en libérer.

Définition d’une émotion

Il y a plein de variantes à chacune des émotions, la peur est proche de l’angoisse, la tristesse entraine souvent la colère. Mais elles ont toutes un point commun qui pourrait faire une définition de l’émotion.

Elles sont ressenties dans le corps. Les émotions ne sont en réalité que des sensations physiques. Les réduire à ce qu’elles sont, des trucs bizarres qui s’agitent dans notre corps, aide déjà, d’une part à cibler là ou nous devons regarder pour nous en débarrasser et d’autre part à écarter trop d’analyse qui pourraient nous conduire à aller encore plus dans l’émotionnel.

Comme nous venons de le voir, les émotions ne peuvent être classées catégoriquement. Elles se superposent toutes plus ou moins. En réalité, tu ne peux vraiment les séparer.

La gestion des émotions : un accueil global

Alors, la question que je me suis longtemps posée et que tu te poses peut-être, c’est : comment doit-on gérer ses émotions tellement elles apparaissent multiples et nombreuses ?

  • Une à une ?
  • Toutes en même temps ?
  • Doit-on s’attaquer au problème plutôt qu’à l’émotion ?
  • Comment trouver le problème qui entraine l’émotion ?
  • Et comment être sûr que le bon problème va à la bonne émotion ?

Tu le vois, ce sont des questions auxquelles on ne peut répondre de manière sure. Parce que l’analyse va impliquer notre mental. Et notre mental est bien incapable de trouver des réponses. Il n’est pas très bon pour cela. Lui, ce qu’il sait faire, c’est créer des problèmes. Pas les résoudre.

Comment accueillir une émotion si nous ne pouvons pas agir mentalement ? Savoir accueillir une émotion serait alors une pratique inatteignable ?

Est-ce que devant cette complexité, cette difficulté même, nous pouvons que nous résigner et admettre que nous sommes coincés dans la peur, l’amertume, la colère, la tristesse, la rancœur, le sentiment d’abandon ?

Comment accueillir une émotion sous un nouvel angle

Je te propose de voir le problème sous un autre angle beaucoup plus simple. Cela devrait te redonner de l’espoir.

Et si on traitait tout le problème en un seul package ?

Comme nous l’avons vu, une émotion n’est pas grand-chose en soi. Si tu t’installes tranquillement et que tu commences à regarder tout ça, tu vas vite te rendre compte que les émotions sont des sensations physiques qui sont déclenchées par des pensées.

Ces mêmes émotions vont elles-mêmes enclencher de nouvelles pensées et ainsi de suite. C’est un mécanisme émotionnel qui fonctionne pratiquement en automatique tellement nous n’en sommes pas, la plupart du temps, conscient;

Comme je l’ai dit plus haut, les émotions sont plus ou moins liées entre elles. Elles se superposent et agissent les unes sur les autres. Elles influent ainsi sur notre humeur, notre empathie, mais aussi sur notre système immunitaire, notre rythme cardiaque, bref sur notre santé en général.

Il est donc hyper important d’accueillir une émotion si tu veux rester en bonne santé mentale, mais aussi physique.

Si tu veux vraiment accueillir tes émotions, il va te falloir observer le mécanisme de création de ces émotions. Tu vas devoir observer tes pensées et tes sensations physiques dans ton corps.

Comment accueillir une émotion ou décortiquer les mécanismes émotionnels

Tu ne vas pas t’amuser à décortiquer la peur, puis la colère et tous tes états émotionnels les uns après les autres. Tu vas par contre constater que telle pensée entraine de la colère. Mais tu vas vite te rendre compte que cette colère s’inscrit dans des sensations physiques dans ton corps.

Tu vas voir que ces sensations vont émettre d’autres pensées qui vont entrainer de la tristesse par exemple.

Tu observeras que chaque émotion n’est pas séparée d’une autre, mais que c’est tout un mécanisme, une façon de fonctionner. Une habitude de fonctionner que nous pouvons changer dans la globalité au lieu de traiter chaque émotion, chaque pensée, chaque situation individuellement.

Comment accueillir ses émotions au quotidien

C’est un travail de tous les jours. L’idée est d’être le plus présent possible à son corps. Pour être présent, il faut être conscient. Pour être conscient, il faut entrainer son esprit à l’être.

Il y a donc, si tu veux savoir comment gérer une émotion, la nécessité de s’entrainer. Le meilleur entrainement de l’esprit que je connaisse est la méditation.

La méditation t’aidera non seulement à voir tes émotions pendant la pratique, mais entrainera ton esprit à être plus présent à toi même durant ta journée.

Si tu ne veux pas méditer, porte alors le plus souvent possible durant ta journée, ton attention sur ton corps. Et regarde ce qu’y s’y passe sans rien essayer de changer. Tu regardes juste les sensations émotionnelles dans ton corps et tu les laisses aller jusqu’au bout jusqu’à ce qu’elle s’en aille ou se dissolve.

Pour rester en contact avec moi et recevoir chaque matin à 9 h un email inspirant, inscris-toi à mes emails privés quotidiens.

À demain 9 h

Laurent Macha