Accepter la vie et être plus conscient

Accepter la vie comme elle est ? Voici une petite histoire qui m'a inspiré cet article pour amener l'acceptation dans ta vie.

Là où j’habite, il ne neige presque jamais. Et aujourd’hui, un 30 mars, au printemps, il neige. Et demain, c’est fini, on revient à des températures plus clémentes.

C’est ça la vie, on ne peut rien prévoir. On ne peut rien vraiment contrôler.

Même, nous même, notre météo intérieure, nous ne pouvons pas la changer. Et parfois, cette météo nous surprend. Parfois, elle tombe mal. Parfois elle nous touche là où nous ne nous y attendions pas.

Nous ne pouvons que vivre cet instant. Cet instant présent ne peut pas être autrement. Ni cet instant, ni celui-ci, ni un autre. Ce moment-là précisément, je peux soit lutter contre lui, soit l’accepter.

Il y a donc d’abord la lutte. Si je lutte, alors, cet instant sera la lutte. Donc de l’énergie qui ira dans la lutte. Des difficultés supplémentaires. Des contrariétés, des déceptions. De la fatigue, de la contrariété.

Accepter la vie comme elle au lieu de lutter

Et puis, il y a accepter juste cet instant. Et uniquement cet instant. Quand tu acceptes que cet instant ne puisse être autrement que ce qu’il est en ce moment, cela te fait vivre autre chose intérieurement.

Quand je réalise cela, cela m’apaise. Je lâche prise. Je garde mon énergie.

Je suis prêt à l’investir au bon moment quand ce sera possible. Je suis en accord avec ce que je vis dans mon corps. Il y a en réalité plus d’harmonie.
Même si ce que je vis est difficile.

Lâcher prise c’est accepter que cet instant, juste cet instant qui ne peut être autrement.

Alors, tu vas me dire que du coup, nous n’avons aucun pouvoir sur notre vie ?

Oui et non.

Tu as le choix d’accepter ou de lutter.

De résister ou d’accompagner la situation. Accompagner la situation est un mot qui va bien je trouve.

Et puis tout dépend de là ou tu te places. Tout dépend de pour qui tu te prends

Tu peux te prendre pour une victime qui essaye de se débattre, de lutter contre la vie, contre ce que tu ne juges pas bien

Ou tu peux te prendre pour celui qui crée tout.

Même ton état actuel, même ce qui te parait anormal, même ce qui ne te parait pas être de "ta faute".

Si tu es dans le premier cas, tu vas essayer d’agir dans la matière. Faire des choses, forcer les choses, te forcer à te sentir bien, aller contre ce que tu ressens pour te sentir différemment. Pour te faire croire que tu ne vis pas ce que tu es en train de vivre.

Dans le deuxième cas, tu sais que ta création se situe à un autre niveau. Tu vas accepter cet instant. Parce que tu sais que tu l’as créé. Et si tu crées cet instant qui a priori te semble désagréable, c’est qu’il y a une raison. Cette raison tu ne la connais peut-être pas.

Accepter la vie comme elle est c'est accepter de ne pas comprendre.

  • Peut-être cela vient de vieilles mémoires ou histoires auxquelles tu t’accroches.
  • Peut-être cela vient du faite que tu as peur d’aller dans l’inconnu.
    Et que tu préfères rester dans ce que tu connais déjà, même si c’est de la souffrance.
  • Peux-être que tu es d’une certaine manière accrocs à cette souffrance. Que la laisser de côté, l’abandonner ce serait comme t’abandonner toi. Comme si tu perdais une partie de toi.

Peut-être est-ce un peu tout ça. Ce qui compte aujourd’hui, c’est d’accepter tout cela comme étant ta création.

Accepter la vie comme elle est, comme si tu avais tout créé. Et par magie, tu deviens le créateur. En faisant cela, tu sais que tu es le créateur. Et tu acceptes alors ce pouvoir. En acceptant ce pouvoir, tu t’autorises à l’utiliser.

Car tu comprends maintenant que tu l’utilises tout le temps malgré toi. En devenant conscient, tu ne crées pas la même chose. Tu ne maintiens pas en toi ce que tu ne souhaites pas vivre. Mais en étant 95 % du temps inconscient, comme c’est le cas de la plupart des gens, tu crées sans savoir ce que tu crées.

L'acceptation te sort du rôle de victime.

Tant que tu lutte, tu es victime. En étant inconscient de tes luttes, tu en deviens une victime inconsciente.

Cesse la lutte. Ce qui est là, est là et ne peut pas ne pas être là. En tout cas pas pour cet instant précis.

Accepter la vie comme elle est, c'est apprendre à être conscient plus souvent grâce à une méditation bien orientée. Apprends à être conscient le plus souvent possible.


Dès que l’instant le permet, permets-toi alors de créer ce que tu veux vraiment. Imagine ce que tu veux, sans limites. Juste pour te mettre dans un autre état d’esprit. Un autre état d’être. Comme ça, tu cultives le jardin que tu veux voir fleurir.

Même si ce jardin est parfois sous la neige ou la tempête, tu sais que la récolte viendra de toute manière.

Accepter la vie comme elle est : la récolte est déjà là.

Tu es toujours en train de semer.

Et tu es toujours en train de récolter.

Si tu veux apprendre à cultiver et semer plus efficacement,
tu peux t'inscrire à mes emails privés. Un email inspirant et unique chaque jour pour gagner ton bonheur et ta liberté.

Amicalement,
Laurent