Mon objectif aujourd’hui est de t’aider à en finir avec la peur. À l’identifier et à en faire une alliée.

En finir avec la peur qui dirige ta vie

Elle dirige la vie de la plupart des humains sur cette planète.

Peut-être que tu penses que ce n’est pas ton cas. Mais c’est tout simplement parce que tu n’en as pas conscience. Parce que ton égo arrive à te faire croire que c’est toi qui décides. Et que tu contrôles ta vie comme un grand. Que tes choix sont tes choix. Et que les problèmes et les difficultés viennent des autres.

Pourtant…

Il suffit pourtant de peu de temps passer à méditer pour s’apercevoir rapidement que la peur est bien là.

Il suffit de regarder certains de tes choix pour te rendre rapidement compte que la raison l’a souvent emportée. Et que cette apparente raison est la plupart du temps liée à la peur.

Voici l’outil ultime pour en finir avec la peur

Voici un outil, une technique qui va te permettre de découvrir ce qui se cache derrière tes angoisses.

Avec cet exercice, tu utiliseras ta peur pour découvrir ce qui se cache derrière. Et ce qui se cache derrière, c’est le désir véritable de ton cœur.

En d’autres termes, nous allons utiliser la peur pour découvrir le cœur de nous-mêmes.

C’est-à-dire l’endroit d’où devraient partir toutes nos décisions. Fini le cœur ou la raison, désormais, c’est le cœur véritable qui en toute confiance, en toute force et en toute énergie dirigera ta vie. 

Mais avant cela, il te faut conscientiser ce qui t’empêche d’accéder à ton cœur. 

Les 4 questions à se poser

Pose-toi les 4 questions suivantes :

  • Cette peur m’empêche d’avoir
  • Cette peur m’empêche de faire
  • Et surtout, cette peur m’empêche d’Être quoi
  • Ou de me sentir comment ?

Tu peux vraiment détailler et écrire les réponses comme cela :

Ma peur …

  • m’empêche d’avoir…
  • m’empêche de faire…
  • m’empêche d’Être…
  • m’empêche de me sentir…

Des exemples concrets

Prenons un exemple : la peur de manquer d’argent. (On pourrait prendre peur de manquer d’amour, peur de mourir, peur d’être seul, peur d’être en couple, peur d’être abandonnée, etc.)

Ma peur de manquer d’argent m’empêche :

  • d’avoir certains objets que je n’ose m’offrir
  • de faire de vrais projets innovants auxquels je tiens
  • d’être courageux et ambitieux
  • de me sentir joyeux, calme et en paix.

En finir avec la peur : que faire des réponses

Tu remarqueras que pour chacune des peurs que tu peux avoir, il peut y avoir des points communs.

Si je prends par exemple : « ’être seul », tu peux retrouver à nouveau le fait que cela t’empêche de te sentir joyeux calme et heureux.

Que faisons-nous de ces réponses ?

Les réponses sont tout simplement ce dont tu as le plus besoin au fond de toi-même pour être heureux.

C’est le cœur qui parle.

Je n’ai pas forcément besoin d’argent. J’ai besoin de réaliser certains projets auxquels je tiens. J’ai besoin de courage, j’ai besoin de me sentir joyeux, calme et en paix.

Tes véritables besoins ne sont pas un Mercedes ou un compte en banque bien garni. Tes véritables besoins sont ce que tu voudrais ressentir en obtenant tout cela. 

Dernière étape

Les étapes suivantes sont tout aussi importantes.

Une fois que tu as répondu aux questions, tu dois reconnaitre que ce sont bien celles-ci (c’est-à-dire ton égo qui a tout le temps peur) qui ont dirigé ta vie.

La peur a été jusqu’à cet instant une protection.

Une protection dont tu avais besoin. Tu peux donc remercier ton égo pour cela.

La question qui se pose maintenant c’est : est-ce que tu es prêt maintenant à agir selon tes besoins et plus selon tes peurs?

Cette question est essentielle, car c’est la question qui va changer ta vie. Pourquoi? Parce que tu vas changer de guide. Ton guide désormais sera ton cœur et ta joie. 

Pour arriver à cette étape, il faut que tu te sois pardonné, il faut que tu acceptes ta responsabilité en ce qui concerne ta vie.

La responsabilité est l’autre clef du bonheur. Loin de se sentir victime, on devient créateur de sa vie. On ne laisse plus l’égo et le petit moi grincheux et craintif diriger notre existence à notre place. 

Quand tu es prêt, fonce.

Tu peux me suivre en t’abonnant à mes emails privés quotidiens. Des emails de qualités ou ton recevront chaque matin à 9 h, un précieux conseil écrit et inspiré de la veille pour le lendemain.

Inscris-toi maintenant pour ne pas manquer le conseil de demain matin 9 h.

À demain,

Laurent