L’amour Inconditionnel est la clé. C’est le trou d’aiguille dans lequel le chameau doit passer pour accéder à un autre monde, au royaume. Je parlerais, pour ma part, dans un langage moins biblique et peut-être plus « moderne » d’accès à un autre niveau de conscience.

Oui, nous pouvons créer ce que nous voulons. Et c’est ce que nous faisons. J’ai été surpris de le constater. Car, à un niveau superficiel, on se dit qu’il est impossible d’avoir souhaité et créé tout ce qui nous arrive de négatif. Mais à mieux y réfléchir, comment déterminer ce qui est négatif ou positif pour nous ? Combien de fois des épreuves terribles nous ont-elles fait grandir, nous ont-elles fait réfléchir ? Combien de fois, grâce à des erreurs ou à des difficultés, avons nous réussi à changer notre façon de voir et nous avons élargi notre conscience ?

J’ai réalisé que tout ce que je vivais, je l’avais rêvé, imaginé ou pensé avant. Et que cela s’était réalisé. Oh bien sûr, quand il est arrivé quelque chose de négatif, je me suis dit que justement, je ne souhaitais pas que ça m’arrive. Mais lorsque je dis « je ne veux pas » ou « je ne souhaite pas », c’est le cerveau gauche, cognitif, qui interprète. or, la négation n’est pas naturelle. je veux dire par là qu’elle n’est pas inscrite dans la nature. la nature, l’univers et ses mécanismes ne connaissent pas la négation. Le soleil se lève. Les arbres sont. Les fleurs poussent. La vie s’organise dans des cycles spatiotemporels. L’état d’ « être » s’inscrit dans l’instant présent. L’état de « NON ÊTRE » n’existe pas, c’est un concept du mental. la négation est donc une invention du mental. Une sorte de convention pour décrire des non-phénomènes ou des probabilités. Une fabrication mentale qui s’inscris ainsi dans un concept temporel très approximatif et peu fiable (le passé) ou dans la science fiction (le futur). Et le cerveau droit, intuitif, et fonctionnant exclusivement dans l’instant présent, ne peut décoder cette négativité. Il va donc accueillir la formule « je ne veux pas… » en la traduisant par « voilà ce que je veux créer… »

extrait de l’excellent livre de Axel Paasche : AGAPE  le secret de la guérison totale et définitive.