Fév 02

Anxieux, dépressif, il y a des solutions

Dépression, déprime, irritabilité,

maniaco dépressif symptomes

Guérir de la dépression, c’est possible.

Il y’a bien sur des signes de la depression nerveuse. Vous pouvez même trouver sur internet des tests qui vont vous dire si vous êtes dépressifs ou pas. Mais là n’est pas mon propos. Car si vous êtes ici aujourd’hui, c’est que vous avez besoin de quelque chose, que vous recherchez quelque chose. Peu importe le nom du mal-être qui vous habite. Certains d’entre vous sont tellement en dessous qu’il ne voit même pas comment il est possible de trouver un remède, une sortie à ces symptômes physiques ou mentales que vous ressentez. En arrêt de travail depuis des mois ou des années, sans possibilité de surmonter quoi que ce soit, pour d’autres en hospitalisation volontaire, anxieux, vous chercher un remede, une solution.

Un signe de la depression est de croire que il n’y a pas de sorti possible. C’est bien sur faux. Des milliers de personnes de par le monde sont sortis de la dépressions et même sont par la suite devenus très heureux. Lire la suite

Jan 26

La source. Qui sommes nous ?

D’ou venons nous ?

Nous-même, être humain, nous sommes tous issu de la nature. Nous sommes comme la vague qui fait partie de l’océan. Nous faisons tous parti de la vie, nous sommes la vie. La source est le début de tout, c’est de là que nait le cours d’eau puis le torrent puis la rivière. La rivière peut grossir, être polluer, se jeter dans la mer, elle est toujours connecté à la source. Toute ses transformations ne l’empêche pas de rester connecté à sa source.

Faisons une petite méditation.

Ok, tout cela est très beau et ne vous dit surement pas grand-chose. Alors, posez vous quelques instants, détendez-vous, regardez votre corps, observez votre respiration. Quand après quelques minutes vous vous sentez détendus, regardez vous enfants, remémorez vous quelques scènes de votre passé quand vous étiez petit puis adolescent puis passant vers l’âge adulte. Vous pouvez noter que vous avez changé, vos pensées ont changé, votre corps a changé, votre façon de voir le monde, les gens et vous-même a changé, mais vous êtes toujours la même personne.

Qui sommes nous ?

Vous n’êtes ni votre corps, ni vos pensées. Que l’on vous coupe vos bras et vos jambes, vous resterez vous, que vos pensées changent (et elles changent sans cesses, elles sont impermanentes), vous resterez toujours vous, car vous venez de la nature, vous êtes la nature. Il y a quelque-chose au fond de vous qui est stable. Et si vous vous voyez dans l’avenir, c’est encore vous que vous verrez jusqu’à l’ultime expérience qui est celle de la mort. Car encore là, c’est vous, et uniquement vous, ce que vous êtes fondamentalement qui en ferez l’expérience.

Quelque-soit les apparences, quelque-soit les différentes personnalités que vous pouvez prendre, vous restez vous.

C’est cela la source, cette force,

cette vie que nous ressentons au plus profond de nous-même et qui transcende le corps et nos pensées. Nous croyons être séparé de la source car nous nous en remettons aux apparences, à nos conditionnements mis en place depuis notre plus jeune âge. Il y a la vie. Il n’y a pas de mort proprement dite, il n’y a que transformation. Mais vous, vous resterez vous.

Vous n’êtes pas coupé de la source, vous y êtes toujours connecté. Ce sont vos poisons mentaux, vos pensées qui font de gros nuages et qui vous empêchent de voir le ciel bleu, cette partie de vous stable, aimante, compatissante, altruiste. Vous vous sentez déstructuré, car vous êtes envahit par vos pensées qui occultent ce que vous êtes fondamentalement.

On peut comprendre tout cela, mais pour vraiment aller mieux, pour aller vers le bonheur et la paix, il faut le réaliser. C’est-à-dire le méditer non pour le comprendre mais pour le voir.

Soyez sûr que vous pouvez y arriver, qu’il n’y a rien à part vous-même qui peut vous empêcher de vous réaliser.

http://www.equanimite.net/a-mediter/inscription.html

Jan 22

Opter pour un angle de vue différent sur les évènements nous permet d’agir différemment sur ces mêmes évènements.

Chaque jour, par la télé, la radio, internet, nous sommes abreuvés de nouvelles souvent déprimantes et qui nous conditionnent tout au long de la journée. Nous vivons dans un monde d’informations. Il est bien sûr important de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde. Cependant, nous ne sommes pas non plus obligé de nous saturer d’information. Il nous faut aussi, pour bien démarrer une journée nous remplir d’informations positives, de messages, de clefs qui vont nous permettent d’avancer, de grandir et de réussir notre vie. Remplir notre vie d’informations négatives ne nous aide absolument pas à regarder la vie de façon positive et à y voir ses bons côtés.

Lire la suite

Jan 20

Insomnies causes : les troubles du sommeil, quelques explications et solutions.

Le sommeil est essentiel au corps humain. Il permet la récupération des forces physiques et mentales, offre une meilleure qualité de vie et tout comme respirer ou digérer, dormir est une des fonctions vitales de l’organisme. Nous passons un tiers de notre vie à dormir, alors autant connaître ce phénomène…

Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Depuis la nuit des temps, le sommeil est un mystère, autrefois assimilé à une petite mort, ou à un état second, où les esprits et les ancêtres venaient nous rendre visite. Bon nombre de gens ne se rendent pas compte que le manque de sommeil contribue de façon importante à des troubles médicaux, entre autres à la dépression, l’hypertension, l’obésité et au début précoce d’une maladie du rein et du diabète.

Lire la suite

Jan 16

La loi de cause et d’effet et retrouver la confiance en soi.

Tout ce qui existe dans l’univers est un résultat.

Il est très important de comprendre la loi de cause et d’effet car elle est la base de l’univers. Tout ce qui existe dans l’univers est le résultat d’un ensemble de phénomène dont l’aboutissement est ce résultat. Il n’existe rien dans l’univers de façon propre. Il ne s’agit que de phénomène en mouvement. A tel point qu’il est parfois difficile de dire quand commence un objet, une chose, une situation et quand il fini. Par exemple quand une fleur est une fleur, quand elle est en graine, en bourgeon etc ou quand une voiture est une voiture, à quelle étape de sa construction peut-on la nommer voiture, vous le voyez, nous ne nommons les choses finalement que pour des raisons pratiques.

Il en est de même pour notre vie.

Ce que nous sommes aujourd’hui résulte d’un nombre incalculable de circonstances, d’évènements, de situations, bref de causes et conditions qui nous ont amené à ce que nous sommes aujourd’hui.

Et là, cela nous laisse beaucoup d’espoir pour changer ce que nous voulons changer. Tout peut évoluer, se transformer, il suffit de faire les choses de la bonne manière et de se poser régulièrement la question si chaque acte ou pensée reflète ce que nous désirons et va dans les sens ou nous voulons aller.

Il s’agit donc dans un premier temps d’analyser, reconnaitre, voir ce qui ne va pas dans notre vie, ce qui même nous fait souffrir (on ne se libère pas de ce que l’on ne connait pas) et ensuite réfléchir, trouver le moyen le plus habile pour arriver à ce que l’on désire.

Tout se passe maintenant, dans le présent, rien ne se transforme dans le passé ou le futur. C’est en cet instant que vous pouvez voir votre vie comme un résultat et la transformer en posant dès maintenant actes, paroles et pensées adéquates.

Existe-t-il un moyen pour que vous retrouviez  confiance en vous, le bonheur, la joie de vivre, la paix de l’âme et de l’esprit ?

Jan 08

La connaissance universelle et la connaissance intellectuelle Concepts et intuitions

ou pourquoi méditer plutôt que d’emmagasiner de la «connaissance» ?

Il est bien sûr utile d’apprendre, de lire, de s’informer auprès d’émissions de télévision, de radio, etc.

Mais nous ne faisons dans ce cas-là que d’accumuler des connaissances sans en faire l’expérience. Il s’agit de l’histoire de la personne qui a lu tous les livres pour apprendre à nager, mais qui le jour ou elle se retrouve à l’eau…se noie.

Les informations, les explications, les démonstrations etc, sont indispensables mais tant que nous restons dans des notions, une connaissance à l’état de concept, nous ne pouvons laisser place à l’intuition.

Lorsque nous méditons, nous faisons (autant que possible) taire le mentale, du moins, nous lui accordons moins d’importance, nous nous en détachons. A ce moment là, nous pouvons laisser place à l’intuition. Mais dès que le mental reprend le contrôle, alors les informations auxquelles nous avions accès se heurtent à la dure réalité de notre monde matériel. L’information en état de méditation (ce que l’on appel penser sans penser) est rapide, lumineuse et le cerveau, notre vieux cerveau, cette machine archaïque que nous maîtrisons si mal est incapable de la retranscrire. C’est un peu comme comparer un pigeon voyageur et l’internet au débit. Aller donner l’information contenue dans une page web à un pigeon voyageur ! Dans notre dimension terrestre, le cerveau va accueillera l’information en tentant de l’ajuster, de la conceptualiser.

Cela reste malgré tout utile, car nous enregistrons ainsi de nouvelles données de nouveaux calculs, équations qui vont nous permettre de réajuster nos connaissances, notre attitude et ainsi participer à notre ouverture de conscience.

Nous méditons et accédons à la connaissance pure et universelle dans l’instant présent, puis, au contact de notre dimension terrestre, avec notre cerveau nous accueillons ces informations et nous les réajustons à notre monde, à notre quotidien.

La plupart des gens vont chercher à apprendre des connaissances dans les livres et sont donc formatés par les concepts des autres (voir d’un autre). Il ne vont pas chercher la connaissance par leur intuition (grâce à la  méditation), la connaissance pure et universelle.

Cliquez sur ce lien pour des petites phrases, des pensées « à méditer »