group argentJe me suis amusé à faire deux discours sur l’argent, la crise  financière  et économique.

Comment vit-on les problèmes d’argent intimement, personnellement ?

Vous risquez de vous reconnaître dans l’un d’eux. Le premier discours peut par définition être mis en  parallèle  au deuxième discours.

Que vous soyez riche, pauvre, à la recherche d’un emploi, en plein calcul de vos indemnités chômage, que vous cherchiez à gagner de l’argent sur internet ou ailleurs, il est toujours important de comprendre (et c’est facile) et d’appliquer (et ce n’est pas toujours facile) un discours positif, différent  de ce que nous avons appris tout au long de notre vie. Mais surtout totalement différent des scandaleux discours que l’on nous sert chaque jour dans les médias.

Alors, allez calculer la  durée de vos indemnités  chômage, mais sachez de suite que vous inquiéter, vous affoler et faire des scénarios catastrophes ne vous aide en rien à aller de l’avant. Bien au contraire.

Et je rajouterais que la crise économique actuelle, est aussi issue des états d’âme et autres discours déprimants, affligeants, défaitistes et même asservissants que l’on nous sert aussi bien au café du coin que dans les médias. Nous arrivons à un point où la crise est plus dans nos têtes que dans la réalité. Et ce qui est encore plus fort, c’est qu’en étant dans nos têtes, notre attitude et notre déprime entraînent une crise réelle.

La véritable révolution.

Par définition, une crise est violente, brusque, désagréable et parfois perverse. Certains grands de ce monde l’ont bien compris et vont jusqu’à parier de l’argent sur nos états d’âme jouant avec notre argent, nos vies et nos rêves.
Descendre  dans la rue a toujours eu des effets limités et crée surtout de grandes frustrations.
La véritable révolution, c’est de nous prendre en main. Et la première chose à faire est de changer notre état d’esprit même quand tout est au plus mal. Tout commence là, maintenant, au coeur de nos problèmes les plus intimes concernant l’argent.

Je tiens enfin à dire que ces deux textes n’ont pas été écrits quand tout allait bien, mais au contraire quand tout était en train de  s’effondrer. Ils sont basés sur du vécu et non sur de la théorie.

Une chose importante à savoir, c’est que vous pouvez prendre en main votre réalité  financière. Vous n’êtes pas par définition obligé de la déléguer à un patron, une instance ou une divinité. Bien sûr, nous dépendons toujours de quelque chose ou de quelqu’un, mais vous pouvez choisir de prendre votre réalité  financière  en main.

L’autre chose importante à savoir, c’est que même si notre action est individuelle, et centrée sur notre modeste vie,  l’impact  au niveau collectif peut être énorme. Bien plus que lors d’une manifestation dans la rue. Comme dit la chanson « 1+1+1+1 ensemble ». Si toutes les personnes qui lisent cet article prennent conscience et surtout agissent dans le bon sens, l’impact sera grand. Une énergie nouvelle circulera entre nous et se répercutera à un niveau bien plus large.

argent vite et facile

Voici les deux textes.

Le premier texte.

Je me sens stressé. Les problèmes d’argent, ne pas pouvoir être libre financièrement me pose un réel problème. J’ai peur. J’ai peur de quoi ? que peut-il m’arriver ? Je cherche en vain des ressources intellectuelles, des compréhensions, des informations. Je tire des plans, je planifie, je calcule, je révise mes objectifs, j’imagine, un “si jamais”.
Je suis entouré de choses qui ne me servent à rien et tout cela pourrait disparaître. Est-ce ces biens en sursis qui me posent problème, ou le fait de ne pas pouvoir m’en acheter d’autres ?
C’est un peu une petite mort lorsque l’argent diminue sur son compte. Pour peu que l’on ait des enfants, on craint le pire. Ne plus pouvoir les habiller, ne plus pouvoir leur donner tout le bonheur auquel ils ont droit. La honte peu à peu de ne plus être capable nous grignote. La peur de perdre la face, que nos enfants ne soient plus fiers de nous.

Et puis, perdre la maison, se retrouver à la rue, tous les fantasmes sont possibles.
Il y a aussi la honte de perdre son statut, son rang. La peur de n’être « plus rien ».

Les factures qui autrefois faisait tout simplement partie de la vie, prennent une place de plus en importante. Je vois tout cela comme du vol, comme quelque chose qui veut me voir mourir. Petit à petit, subrepticement.

J’ai peur de demain, je retiens, je ressasse, je refoule, je dors mal, et tout cela prend pratiquement toute mon énergie.

devenire riche

Le deuxième texte (à mettre en parallèle).

Je suis tranquille, calme. Rien ne m’appartient et j’ai accès à tout. Car la nature est abondante. Je suis issu de la nature et j’ai donc accès par nature à l’abondance. Il ne peut rien m’arriver, car la conscience, la vie sont là pour me donner tout ce dont j’ai besoin. Je suis là, je vis le moment présent et je jouis de tout ce que je possède (ou plutôt crois posséder) et dont je peux profiter en cet instant. Je suis rempli de gratitude pour cela.
Je ne suis que de passage dans la vie et je ne possède finalement rien. La mort me jettera dans l’oubli à jamais. Dans 100 ans, toutes les personnes qui m’entourent et qui m’auront connu auront disparu à leur tour. Je réalise ainsi l’impermanence de ce que je possède et de ce qui m’entoure.
Chaque chose est à sa place. Je demande, je reçois, je donne. Et l’apparence de la pauvreté n’est qu’illusion au regard de tout ce que je vis, de tout ce que je fais et de tout ce que je “possède”. La plupart du temps, ce que je possède ne m’appartient déjà plus, ne me sert déjà plus. Il peut s’agir d’un objet posé là, traversant l’espace et le temps, immobile, sans bruit et souvent sans vie, à peine remarqué, croisant parfois un regard ou une attention, mais sans réelle destinée.

L’apparence du manque, la sensation de pauvreté ne sont faites que pour être transcendées, et nous libérer des attachements aux objets, à l’illusion de posséder ou même “d’appartenir à”, et de toutes les croyances qui nous empêchent d’accéder à plus d’abondances.
Un compte bancaire ne reflète pas la richesse. Quelqu’un qui a un compte bancaire rempli et qui ne dépense rien est plus pauvre qu’un pauvre qui dépense chaque jour pour un peu de nourriture. L’argent n’est pas fait pour dormir, mais pour circuler. Il est une énergie qui doit être reçue et redistribuée. Une énergie que l’on retient meurt. Comme l’eau dans un seau qui se souille si on ne la libère pas. Seul est riche celui qui fait circuler l’argent, qui donne et reçoit avec joie et gratitude.

Les enfants sont heureux uniquement si nous-mêmes sommes heureux. Ce n’est pas le manque d’argent qui les préoccupe, mais nos inquiétudes par rapport à l’argent. Pour leur bonheur, ils n’ont besoin que d’une chose et qui ne coûte rien, c’est être aimé. Le reste est secondaire et loin derrière. Il se fiche que vous ayez ou pas de l’argent, car eux, ils aiment sans condition, sans distinctions et sans jugement. Ils vous aimeront toujours quoi que vous fassiez et quoi que vous deveniez. Et si vous ne pouvez pas leur acheter la dernière console, même s’ils sont frustrés, ils vous aimeront encore.

citations sur la verité

Rien ne dure, et je remercie pour ce que j’ai aujourd’hui et ce que j’aurai demain. Toutes ces choses qui vont m’aider dans ma vie ou tout simplement m’apporter du plaisir. Toutes ces choses que je vais acheter, que je vais échanger, donner et recevoir. Je paye chaque chose avec reconnaissance, car cet argent que je donne va servir à quelqu’un d’autre, va payer des salaires pour acheter du pain, payer un loyer, habiller un enfant, faire le plaisir d’un homme ou d’une femme. Je reçois avec joie chaque chose que je paye, la nourriture, l’électricité de ma maison, toutes ces choses qui m’aident à bien vivre chaque jour et qui me donnent plus de confort, m’aide dans ma vie à tous les niveaux pour aller de l’avant.

j’ai confiance en la vie. J’émets mes intentions, avec confiance et bienveillance pour moi et les autres. Avec confiance, je laisse la nature faire son travail, arranger les choses (et tout ce que je vois comme un problème), avec ses solutions. Je suis attentif a ce qui se passe, car rien ne dure. J’attends sans tension, sans obsession que tout se mette en place. Je laisse la vie trouver ses solutions pendant que je continue à profiter de mes journées et de tout ce que la vie me donne en cet instant.

J’agis, je fais fructifier, je donne, je partage et j’aime.

 

 

 

Quelques ressources possibles pour ceux qui cherchent une source de revenus :
-http://equanimite.net/spstf/
-http://abondanceliberte.equanimite.net/

Mots et requêtes pour cet article : gagner de l’argent facilement, problème argent, perdre argent, jeux gagner de l’argent, group argent, prière pour devenir riche, magie pour devenir riche, gagner de sur internet l argent, comment se faire de l argent rapidement et facilement, argent vite et facile, businesss, stiforp, profitclicking.